You are using an outdated browser. Please upgrade your browser

Les acteurs nationaux et internationaux

Mis à jour par Clara van Panhuys le 30.08.2016

Au niveau national

Chaque Etat est détenteur de l'ultime responsabilité de la mise en place de son socle de protection sociale (SPS).De nombreux pays ont déjà mis en oeuvre certains éléments du socle de protection sociale ou sont en train de les mettre en place - de manière indépendante, ou avec l'appui de l'Initiative mondiale du SPS.

Suite à la demande des gouvernements, l'I-SPS soutient le processus national du SPS au travers des groupes de travail nationaux SPS composés d'experts et de responsables clés issus des:

  • Institutions gouvernementales : ministères du Travail, de la Santé, des Finances, de l'Education, institutions de sécurité sociale ;
  • Acteurs non-gouvernementaux : partenaires sociaux, ONG nationales, etc. ;
  • Equipes pays inter-agences des Nations Unies ;
  • Partenaires techniques et financiers travaillant sur les politiques de développement présents dans le pays.

Les processus nationaux de l'Initiative du SPS sont par nature consultatifs, inclusifs et participatifs. Ils impliquent toutes les parties prenantes à travers un dialogue social entre les représentants des ministères concernés, les partenaires sociaux, les parlementaires ainsi que la société civile.

Au niveau international

Le Conseil des chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies pour la coordination (CCS) a confié à l'OIT et à l'OMS (Organisation mondial de la santé) la tâche de mener l'I-SPS au niveau mondial.

Une Coalition internationale de l'I-SPS a été créée, réunissant :

  • Un réseau consultatif mondial comprenant des agences de l'ONU, la Banque mondiale, le FMI ainsi que d'autres organisations.
  • Les partenaires du secteur du développement, à savoir les donateurs bilatéraux, les banques de développement régionales, et les ONG agissant dans le domaine de la protection sociale.

Un Groupe consultatif du SPS a également été constitué (présidé par Mme. Bachelet, l'ancienne présidente du Chili et la Directrice exécutive d'ONU-Femmes).

Son objectif est de plaider efficacement en faveur de cette initiative au niveau mondial, de développer des orientations pour les politiques liées au SPS, et de fournir des conseils d'ordre général dans le domaine de la protection sociale. Ce Groupe a en particulier pour mission de rédiger un rapport de référence sur le Socle protection sociale en tant que concept global, qui servira d'outil de plaidoyer et donnera des orientations pour les politiques globales et régionales ainsi que pour les stratégies nationales de mise en œuvre du SPS.


 


L'amélioration de la coordination

Afin d'assurer une bonne gouvernance, l'I-SPS transcende le mandat des agences de l'ONU, ce qui appele de fait à une approche globale et coordonnée. Chaque agence de l'ONU peut apporter des conseils basés sur sa propre expertise et relevant de son champ de compétence, ce qui garantit une utilisation optimale des experts, des resources et du support logistique.

Un Manuel et cadre stratégique pour les opérations conjointes de l'ONU au niveau national (produit en 2009) a été développé et fournit des conseils pour la réalisation d'activités au niveau national. En outre, la Plate-forme Internet Protection Sociale permet le partage des connaissances et des expériences - tout en favorisant une coopération efficace et fructueuse entre les organisations compétentes dans le cadre de l'I-SPS.♦

 


Ressources phares

The global financial crisis and its impact on the work of the UN system
ONU CEB, 2009 (disponible en anglais)

 

 

La brochure de l'initiative du Socle de protection sociale
ONU, OIT, OMS, 2010