You are using an outdated browser. Please upgrade your browser

Protection sociale et changement climatique: des économies plus vertes et des sociétés justes

Si vous voulez vous inscrire et participer à l'espace de travail, envoyez un mail à
James Canonge

Dans le monde entier, les changements climatiques affectent la vie des personnes.  L’augmentation des températures, les sécheresses, les inondations, l'élévation du niveau de la mer et d'autres phénomènes météorologiques extrêmes constituent des défis importants pour les moyens de subsistance individuels et aux économies nationales.  La nécessité de protéger les populations contre les effets récurrents ou isolés des changements climatiques est la principale préoccupation de nombreux décideurs, tout comme la lutte contre ses causes profondes.

 

UNE «TRANSITION JUSTE»

Des efforts dans la lutte contre les changements climatiques, en particulier ceux visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), peuvent créer de nouveaux secteurs «verts» de l'économie.  Néanmoins, les individus dont les moyens de subsistance sont liés à des pratiques moins respectueuses de l'environnement ont besoin d'assistance pendant que les pays font des choix difficiles pour supprimer progressivement certaines industries.

Des mesures visant à aider les travailleurs à se reconvertir professionnellement et à protéger ceux qui perdent leurs emplois et leurs moyens de subsistance seront nécessaires afin d’assurer une transition juste vers des économies et des sociétés plus vertes.

 

PROTECTION CONTRE LES PIRES EFFETS

En même temps, la protection sociale est aussi un outil puissant pour protéger les populations les plus exposées aux bouleversements climatiques.  Des systèmes de protection sociale bien conçus peuvent rapidement apporter des secours lors d'événements météorologiques extrêmes, notamment des tempêtes, des sécheresses et des inondations, qui sont en hausse dans le monde entier.

Il est important de veiller à ce que les populations affectées soient couvertes par la protection sociale afin de compenser les pertes de revenus ou de biens qui pourraient menacer leurs moyens de subsistance et leur activité économique au sens large.

 


 

Grâce à un partenariat entre l'Agence Française de Développement (AFD) et le Bureau international du Travail (BIT), une série d'études de cas a été développée sur la base d'expériences réelles de pays permettant de documenter le lien entre les changements climatiques et la protection sociale, le but étant de protéger les populations contre les effets environnementaux néfastes et de préserver l'environnement des pressions croissantes de l'activité humaine.